1, 2, 3 … Partez ! Découvrez les finalistes de l’incubateur “Circular Economy”
23 January 2019 - Impact Hub Lausanne

Le « Circular Economy Incubator » est en marche ! Le choix des 26 finalistes a été un vrai casse-tête pour notre jury, mais ça y est, nous les connaissons !

A l’automne dernier, ce n’est pas moins de 130 candidatures que nous avons reçues pour le programme. Cet engouement nous a réjoui, mais c’est surtout la qualité des projets qui a dépassé nos attentes. Leurs propositions poursuivent un même objectif : développer des solutions innovantes pour soutenir l’initiative “Circular Economy Transition” qui vise à accélérer la transition de la Suisse vers une économie circulaire et à promouvoir de nouveaux paradigmes pour l’avenir des entreprises, des politiques et de la société.

Les six start-up présentées ci-dessous participent au programme d’incubation à Lausanne qui a commencé la semaine dernière et durera jusqu’en avril 2019. Elles travaillent à la mise en œuvre de leurs solutions et à la validation de leurs modèles d’affaires, avec l’appui de mentors de haut niveau, d’experts et d’un réseau d’investisseurs impactant. (Découvrez les finalistes genevois ici).

Il nous reste plus qu’à leur faire un big up et leur souhaiter plein succès !

Grâce à la location de vêtements « seconde main », Bibou’tic souhaite réduire la surconsommation et le gaspillage mais également pallier le coût élevé des vêtements neufs et limiter le stockage. Cette belle initiative pourrait sans aucun doute alléger le sac à dos écologique !

Distri’pots est convaincue que la réduction des déchets participe à l’économie circulaire, notamment en diminuant les 75% de plastique utilisés en Suisse qui ne sont pas recyclés. La mise en place d’emballages réutilisables et consignés, en verre par exemple, devient nécessaire. Avec sa proposition de pots réutilisables, la start-up se lance dans une promotion éthique, écologique et responsable des produits locaux en circuits courts.

« Réparez plutôt que de jetez ! », c’est le mouvement que Jette pas souhaite déclencher. Un défi qu’elle veut relever en proposant une plateforme qui met en contact des personnes ayant un objet défectueux avec une multitude de réparateurs déjà sur le marché mais peu connus.

Le plastique est au cœur des débats ; On en veut plus ! Mais que faire des déchets ? Grâce à l’impression 3D et le moulage, RePlastic s’est lancé le défi de les transformer en de nouveaux objets fonctionnels ou décoratifs qui pourront à leur tour être recyclés et prendre une autre forme. Meubles modulaires, lampes, coques pour smartphones, tout est possible ! Un joli projet qui favorise une économie circulaire.

Au cours du siècle dernier, l’agriculture industrielle était basée sur le travail intensif du sol, la monoculture, l’agrochimie et la surutilisation des pesticides. Pour transformer cette gestion non durable qui a entraîné une dégradation notable des sols et de leur diversité, Terrabiom cultive des microbes et des champignons à partir de déchets organiques et crée des produits naturels pour l’agriculture. Ainsi, elle soutient un changement vers des pratiques régénératives et avec cela la production de produits alimentaires sains.

« Rendre à la terre ce qu’elle nous a donné », voilà la mission de Trobak ! Pour réussir, la start-up mise sur valorisation du recyclage. Conscient que cette pratique a certains inconvénients qui découragent plus d’un ménage, Trobak a conçu un bac à compost au design propre et sans odeur grâce à un produit additif 100% naturel. L’acquisition d’un bac donne également accès à un réseau de conteneurs qui recyclent les déchets végétaux et permettent de les transformer pour qu’ils soient prêts à être utilisés en agriculture.

 

 

Article par Claire Gobetwww.clairecomm.com