C’est avec joie que j’ai découvert le parcours passionnant et inspirant de Mariona, une jeune femme et maman de 34 ans qui, à travers un parcours que je vous conterai ci-dessous, a su se trouver, se retrouver et réaliser ses projets tout en mettant son expérience à profit d’autrui.
Mariona a d’abord été Hubonaut chez Impact Hub Lausanne et aujourd’hui elle en est membre. Elle aime venir y travailler le matin, rencontrer ses collègues du Hub, c’est un lieu qui lui permet de se concentrer en toute quiétude sur les étapes à venir de son projet : www.mindfuleating.ch
Mariona est une femme inspirante, dès qu’on la rencontre, on sent qu’elle a beaucoup de choses à nous transmettre et heureusement car c’est aujourd’hui son métier, transmettre son engouement et sa joie pour le Mindful Eating, dit l’alimentation en pleine conscience.
Mariona démarre sa carrière dans le milieu bancaire, notamment en bourse et gestion de fortune, après presque 7 ans d’évolution, elle se rendra compte que cet univers ne lui correspond plus, car l’environnement lié à son tout dernier poste, dans le domaine du crédit à la consommation, n’adhérait pas vraiment ses valeurs, à une certaine éthique qu’elle a de la vie, son besoin de réalisation personnelle n’était pas comblé.

Alors qu’elle avait déjà en 2013, effectué une première expérience méditative en Inde durant 4 jours, à la fin de cette même année, elle décide de partir en Ardèche faire une retraite en silence de 7 jours, où il est temps de faire face à soi-même, d’affronter ses peurs, de se retrouver et de ressentir vraiment le plus profond de son être. Une véritable thérapie qui lui permet un lâcher prise et un certain désintéressement envers la nourriture.
C’est là que va se produire un déclic.
A son retour,  elle a souhaité réduire son temps de travail, ceci n’a pas été possible, pas accordé ainsi, elle a pris son courage et a tout quitté. Enfin elle s’écoutait, et décidait de démarrer une nouvelle vie.
Y avait – il un plan B ? Absolument pas et là est tout son mérite, d’avoir osé se choisir, en étant certaine que quelque chose de mieux allait arriver.

Au printemps 2014, Mariona démarre la méditation en pleine conscience, un programme de 2 mois de MBSR et c’est seulement en janvier 2015, qu’elle décide de se former au  Mindful Eating et c’est là un véritable vent de liberté que ressentira Mariona. En 3 mois seulement, elle devient élève puis enseignante de Mindful Eating, elle entreprend des animations et des cours auprès de son entourage, elle est enfin elle, dans son élément et se sent pleinement heureuse.
Depuis, elle est très impliquée à temps partiel dans l’association boulimie et anorexie (ABA) et intervient régulièrement auprès des jeunes pour la prévention liée à l’image de soi et aux troubles alimentaires.
Elle les sensibilise notamment aux dangers des régimes et propose avec le Mindful Eating une alternative saine et à long terme, une alimentation bienveillante envers soi, à l’écoute de son corps, de son coeur et de son esprit.

Comme le dit Mariona, le Mindful Eating, ce n’est pas un régime et elle ne vous dira jamais quoi manger, ça non. Le Mindful Eating c’est l’écoute de soi, de ses émotions, identifier sa relation à la nourriture, détecter les moments où la nourriture devient une compensation, en cas de stress, de baisse d’énergie, de moral bas. Ressentir du plaisir en mangeant, retrouver le goût et la joie, se réconcilier avec l’alimentation, mais aussi son corps et soi-même, voilà ses ambitions.
Elle applique notamment les principes enseignés dans les écoles suivies en 2015 en Espagne, la méthode Atrevete a coter traduit par « oser manger » (Metodo-Mac)  et 2017 en Belgique selon l’approche Mindful Eating Conscious Living, visant à favoriser l’estime et l’écoute de soi engendrant ainsi un rapport plus équilibré et sain à la nourriture.

Mariona propose des programmes de Mindful Eating sur 8 semaines, tel ce fameux cursus qui a littéralement transformé sa vie. Un cours de 2h30 par semaine, sur 8 semaines et ce à partir de septembre. Les sessions d’été sont déjà complètes.
Aussi suivez ses nombreuses activités sur sa page facebook : mindfuleating.ch
Elle met également ses compétences à disposition pour vos workshops en entreprise et lors de consultations privées.

Je suis vraiment heureuse d’avoir croisé, sur la route du Hub, Mariona , qui je le répète est une femme vraiment inspirante, et qui aujourd’hui rétablit des clichés, des schémas très ancrés et permet à bon nombre de se libérer des souffrances transposées sur la nourriture et qui nous ont beaucoup desservis.
Si vous passez au Hub, passez lui dire bonjour, elle sera ravie de vous en dire plus sur le Mindful Eating autour d’un bon thé.

Prenez soin de vous, en conscience,

With Love,

Jen

Article: Jennifer Long

En ce jour pluvieux du mois de mars, au café du Impact Hub Lausanne, je rencontre Lucie et Antoine, les créateurs de la We Are Wild Community. Une entreprise innovante, ayant pour volonté de collaborer avec des marques inspirantes, qui proposent des produits sains, de la « healthy food » bio, vegan, éthique.
Ils apportent surtout à toutes ces jeunes marques une visibilité en Suisse, offrant ainsi à leur clientèle online, une communauté qui consomme en conscience, une accessibilité à tous ces produits qu’on ne trouvait pas ici.

Lucie 26 ans et Antoine 34 ans, c’est un coup de coeur, pour ce duo inspirant, ils sont jeunes et déterminés, créatifs et innovants, avec un vrai sens de l’esthétique qu’on retrouve dans leur projet.

Et ce projet, ils le portent avant tout dans leur âme. Lucie c’est un master HEC en management, start-up community manager, et un parcours qui se poursuivra à Londres, mais aussi à Copenhague ou elle étudiera le « sustainable entrepreneurship et rethink capitalism » , enfin elle a aussi travaillé pour Mass Challenge.

We are Wild c’est une idée qui survient en 2016, alors que Lucie s’apprêtait à repartir pour un nouveau master à Londres, ses plans changent, elle se retrouve donc durant 1 mois à Londres. Trois jours après son arrivée, alors qu’elle se ballade dans les rues Londoniennes, elle voit une annonce sur un panneau, un job dans un bar à jus. Curieuse de la vie et spontanée, elle pense de suite à un joli signe qui lui permettra probablement de vivre une expérience enrichissante. Ni une, ni deux, Lucie est engagée, elle commence dès le lendemain.

Et c’est ici que tout commence pour We Are Wild : dans ce juice bar superfood, Lucie y découvre, au-delà d’un mode d’alimentation sain, un véritable lifestyle pour lequel elle va se passionner. Elle en parle à Antoine, qui diplômé d’EHL s’intéresse lui aussi à ce mode de vie, qui plus est porte un véritable intérêt à la nourriture, il a d’ailleurs déjà ouvert de nombreux restaurants et hôtels et plus récemment il a créé ALICE à Genève, notamment son concept, la marque et designé le lieu avec son équipe.

De là, ils enverront à ces marques qui les inspirent, des mails en expliquant leur idée et en leur faisait part de cette volonté de faire connaitre ces « vegan healthy ethical food » à la future communauté.
C’est donc tout naturellement que We Are Wild est né, tel une évidence.
Wild ce n’est pas sauvage dans le sens rebelle, wild, c’est avant tout un retour aux sources, savoir se reconnecter à soi. Car comme ils le disent très justement, ce qu’ils pourraient recommander à chacun c’est finalement de « faire différemment pour faire mieux en étant à l’écoute de soi »

Connaissant IMPACT HUB Genève depuis son ouverture déjà, c’est dans cette continuité, que We Are Wild s’est installé récemment à Lausanne. En accord parfait avec les valeurs de Impact Hub, ils se retrouvent notamment dans cette volonté de créer une communauté d’entrepreneurs qui ont un impact positif sur le monde d’aujourd’hui déjà et qui plus est de demain. Ils apprécient d’autant plus l’énergie et la personnalité de ses co-fondateurs, ainsi que l’esprit familial, de partage et d’entraide qu’on retrouve ici : « Célébrons nos différences et créons des synergies »

Antoine, voyageur émérite et citoyen du monde, ayant déjà posé ses valises à New York à en Amerique Latine ou encore à Londres nous dit : « le plus important c’est d’être là et de trouver des solutions ensemble » We are Wild sont passionnés par leur projet, il leur permet de passer du temps au quotidien avec des personnes passionnantes, des gens qui créent des solutions durables et leur concept contribue à rendre visible ces entrepreneurs inspirants.

Retrouvez-les tous les mardis à 12h15 chez Impact Hub Lausanne avec THE WILD KARMA YOGA. « ne ratez pas les prochaines sessions prévues avec The Blue Yogi, qui a choisi la cause Violence Que Faire…. pour une session de Rocket Yoga haute en couleur.

We Are Wild Community c’est de nombreuses idées de développement à venir, dont nous saurons vous tenir informer avec grande joie.

– Jen

Impact Hub Lausanne a ouvert ses portes le 27 novembre dernier, il était donc temps de vous en dire plus sur cet espace que nous affectionnons tant. 
“Quand la magie d’un lieu ancien se met au service de l’innovation.”

Cet endroit urbain, aux courbes industrielles, un brin vintage était autrefois une imprimerie.

L’imprimerie de Marsens qui a été rénovée.

Elle fût, à son époque, une véritable niche d’évolution, permettant de démocratiser l’accès au savoir et de transformer l’histoire de la pensée sur papier. Impact Hub s’inscrit dans sa continuité. Un espace ouvert magnifié par son authentique verrière, un puit de lumière qui illumine en journée de jolis canapés gris clair, cosy et chaleureux. 

Quoi de plus agréable lors d’un jour pluvieux que de se préparer une bonne tasse de thé fumant, lové dans des coussins moutarde et plaids émeraude, écoutant le son de la pluie qui tombe sur les carreaux de la verrière. Un moment invitant à la détente, parfait pour travailler.

 

L’atmosphère épurée nous laisser respirer, idéal pour se concentrer, stimulant la créativité.

Un office où tout le monde se sent bien, comme à la maison.

Vous l’aurez compris, Impact Hub Lausanne, est un lieu où se rencontrent entrepreneurs, artistes, graphistes, innovateurs, créatifs, start-ups. 

Tout le monde est bienvenue et ça se sent. Ici on partage, les échanges sont facilités, les collaborations encouragées, et l’ambiance agréable. Les projets fusent et se concrétisent, avec un but commun, l’impact, favorisant ainsi les initiatives sociétales et environnementales.

– Jen