Chômage : comment déclarer mes revenus d’indépendant ?
31 May 2019 - Impact Hub Lausanne

Vous souhaitez rester au chômage, tout en exerçant une activité indépendante ? C’est possible à certaines conditions.

 

Selon l’activité indépendante que vous exercez, il est possible de déclarer vos revenus en gain intermédiaire, tout en restant au chômage. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller ORP.

La caisse de chômage évaluera votre aptitude au placement au travers d’un questionnaire. L’objectif est de vérifier que votre activité indépendante n’entrave pas votre disponibilité à suivre une mesure du chômage (cours, stage, etc.) ou à accepter un emploi, en fonction du pourcentage auquel vous êtes inscrit au chômage.

A quoi être attentif ?

  • Cette possibilité ne convient pas à tous les types d’activités indépendantes.
  • Vous êtes tenu de continuer les recherches d’emploi et d’accepter tout emploi convenable.
  • Vous devez attester le revenu indépendant le mois où l’activité a été exercée et non le mois où vous êtes effectivement payé.
  • Le 80% de ce revenu est pris en considération comme gain intermédiaire, compte tenu des déductions AVS et autres à votre charge.
  • L’évaluation de votre aptitude au placement peut prendre quelques jours ou semaines, ce qui retarde le paiement de vos indemnités du mois en cours.
  • A partir de 2’300 francs de revenus indépendants par client et par an, vous devez vous affilier à une caisse AVS (par ex : Caisse AVS de la Fédération patronale vaudoise).

Quels documents fournir ?

  • Questionnaire « Aptitude au placement » (courrier de la Caisse de chômage)
  • Indication de la personne assurée du mois, indiquer que vous avez exercé une activité indépendante
  • Attestation de gain intermédiaire, indiquer le montant brut et les frais engagés sous la rubrique « Revenu d’une activité lucrative indépendante »
  • Justificatifs tels que factures et tickets de caisse

 

Article par Réane Ahmad

Photo par  Melissa Walker Horn sur Unsplash