Atelier participatif – Transformation

Dans le cadre de l’exposition « Self Love – Apprendre à s’aimer sans fumer », par Maxime Curchod et en collaboration avec le Mois Sans Tabac, venez dire adieu à votre vie de fumeur / fumeuse. Venez avec vos derniers paquets de cigarettes et transformez-les en l’œuvre de votre choix. Tout le matériel, sauf les cigarettes, sont fournis.

 

« Self Love » – Apprendre à s’aimer sans fumer

Par Maxime Curchod, en collaboration avec le Mois Sans Tabac

Du 16 octobre au 30 novembre 2023 – du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

Plongez dans un monde éphémère où les cigarettes sont utilisées différemment. Laissez-vous guider par cette histoire qui illustre le lâcher-prise progressif que vit toute personne qui se lance dans l’arrêt du tabac.

En collaboration avec le Mois Sans Tabac dans les locaux d’Impact Hub Lausanne, l’exposition “Self Love” vise à illustrer la nature éphémère de toute chose ainsi que la réalité des milliers de participant(e)s au Mois Sans Tabac 2023. Découvrez des récits visuels puissants qui font échos au quotidien de milliers de personnes qui se décident à arrêter de fumer ensemble en Novembre 2023.

Du 1er novembre au 30 novembre 2023, chaque jour, une œuvre disparaît de ces lieux, lui rendant progressivement sa forme et son identité authentique – et symbolisant la sortie progressive de la cigarette de leur quotidien, soulignant ainsi leur progression vers un mode de vie sans tabac, jusqu’à s’en libérer complètement.

 

« Art Statement »

En tant qu’autodidacte dans la création d’objets et de réalisations uniques, ma passion réside dans la prévention des addictions, en particulier du tabagisme. Je puise mon inspiration dans la vie quotidienne et les objets ordinaires qui m’entourent. En observant les gens, j’essaie de trouver des approches différentes pour aborder ce sujet. Je crois fermement qu’il existe d’autres manières de vivre et d’interagir avec ce produit.

Bien que je ne puisse pas changer les autres, je peux leur montrer ma perspective. Mon objectif principal est de transmettre un message positif et joyeux à travers des créations empreintes d’humour. Je cherche à contrer l’effet anxiogène des messages présents sur les paquets de cigarettes, qui ne font souvent qu’accentuer le stress et encourager la consommation. Je suis convaincu que la prévention est plus efficace lorsqu’elle suscite des émotions positives. Mon objectif est d’inciter à la réflexion et à l’action en modifiant la perception du tabagisme. Je m’engage ainsi dans la prévention et la promotion d’un nouveau modèle à suivre.

 

Biographie de Maxime Curchod

Les personnes qui fumaient dans son entourage lorsque qu’il était jeune allaient souvent sur le balcon pour se livrer à cette activité, s’isolant ainsi des autres. Cela semblait étrange et intriguant à ses yeux. Il était particulièrement fasciné par le design du petit objet que les fumeurs mettaient dans leur bouche. Par curiosité, il sortit une fois une cigarette d’un paquet pour l’examiner de plus près, désireux d’en conserver une pour lui-même, même si cela ne lui était pas permis. Comme beaucoup d’enfants, il avait déjà essayé de fabriquer un semblant de cigarette en roulant une feuille de papier et en l’allumant pour imiter les adultes. Aujourd’hui, il sait bien que l’adage « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » ne fonctionne jamais, car les êtres humains sont naturellement enclins à imiter ce qu’ils voient autour d’eux. Ainsi, un jour, à l’âge de 8 ans, il ramassa un mégot par terre et le porta à sa bouche pour inhaler sa première bouffée de tabac.

Plus tard, cette expérience le sensibilisera également à la gestion des déchets, car les détritus sont nombreux dans les rues.

Son grand-père fumait trois paquets de cigarettes par jour. À l‘âge de 50 ans, il eut sa première crise cardiaque et décida d’arrêter définitivement de fumer. Sa tante et son oncle prirent également conscience de la nécessité d’être en bonne santé pour prendre soin de leurs enfants et décidèrent de renoncer à ce produit toxique Le père d’un de ses amis d’enfance eut également une crise cardiaque.

De son côté, il échappa de justesse à la mort suite à un grave accident impliquant une chute de six mètres, qui lui causa un traumatisme crânien sévère. Il fut plongé artificiellement dans le coma et fut opéré en urgence. Le médecin qui le sauva décéda tragiquement entre les deux interventions chirurgicales.

À l’adolescence, il commença à sortir en soirée et à consommer de l‘alcool, ce qui l’exposa au tabagisme. Cependant, il se sentit peu à peu étranger à lui-même : lorsqu’il

fumait, ce n’était pas vraiment lui. En conséquence, il prit la décision de mettre fin à cette habitude. Contrairement à ses amis qui continuèrent de fumer, aussi bien en soirée qu’en dehors, il ressentit le besoin de sensibiliser les autres aux risques associés à ce produit.

Toutes ces expériences ont mis en lumière les risques omniprésents dans nos vies quotidiennes, c’est pourquoi l’artiste s’est profondément engagé dans la promotion de la santé. Ainsi, il entreprit de créer des œuvres artistiques à partir de cigarettes dans le but de prévenir des dangers du tabagisme.

Date: 

18 octobre 2023

Heure: 

18:00

20:00

Òu: 

Impact Hub Lausanne

Happening at the hub

Autres événements à venir

The Catalyst at the Hub
22 mai 2024
Impact Hub Lausanne
PME romandes | Traçabilité
28 mai 2024
Impact Hub Lausanne
Sustainable IT Day
28 mai 2024
Impact Hub Lausanne
HR Barcamp Lausanne
31 mai 2024
Impact Hub Lausanne